Comment (re)trouver son poids idéal
Comment (re)trouver son poids idéal

Comment (re)trouver son poids idéal

Dans des textes ayurvédiques très anciens, sont abordés les problèmes de maigreur, tout comme ceux d’obésité, avec une approche et des préconisations très particulières. De nos jours, bien évidemment, c’est l’obésité et le surpoids qui préoccupent très majoritairement nos contemporains. Notre conception de la beauté, n’est pas toujours en équation avec notre santé et le poids, n’est pas qu’une question esthétique, mais avant tout de santé.
Des régimes minceur il en existe mille et un, mais peut-on espérer un résultat efficace et durable si l’on ne fait pas le lien entre la nourriture que nous consommons et notre état psychologique. Les amphétamines et autres substances chimiques peuvent, tout comme le tabac, vous faire perdre du poids en activant d’avantage l’organisme, mais les tissus adipeux reprendront le dessus dès que vous cesserez les traitements en question.
La bonne humeur est, elle aussi, très importante pour votre santé, il ne faut pas la détruire par des privations qui peuvent avoir de graves conséquences. Si vous souhaitez mincir, prenez tout en considération et ne vous précipitez pas. Comme nous allons le voir plus bas, l’Ayurveda propose des solutions lentes et qui lient le corps et l’esprit.


Selon les principes de l’Ayurveda.

Selon les principes de l’Ayurveda, si vous forcez votre corps et votre esprit à travailler plus rapidement, votre organisme va être en excès du dosha Vata, ce qui entraine une surexcitation. De ce fait, vous allez rechercher un équilibre psychologique factice, qui se traduira par une envie toujours plus importante de sucre et autres aliments. Lorsque les excitants cesseront d’agir, vos tissus auront encore plus envie de nourriture. Ce qui vous conduira à manger encore plus. La culpabilité s’installera, vous entreprendrez d’autres tentatives pour perdre du poids et en définitive, vous subirez un accroissement généralisé de Vata. Vous risquez alors, de connaitre un mal être permanent.
L’Ayurveda suggère d’activer l’organisme naturellement, de surveiller Vata tout en maîtrisant Kapha. Il est possible d’obtenir de bons résultats si vous pratiquez quelques exercices, tout en vous nourrissant avec des aliments légers et en complétant votre régime avec un peu de phytothérapie. Les solutions que préconise l’Ayurveda sont plus lentes que ce que nous souhaitons en général, mais il est important de souligner que tout traitement rapide, pour mincir comme pour tout autre sujet, génère des déchets (ama) qui sont néfaste pour la santé en général.


Avez-vous besoin de perdre du poids ?

Vous avez besoin de perdre du poids, si vous souffrez de la plupart, voire de tous les symptômes suivants :

  • Vous avez toujours faim, votre besoin de nourriture est permanent.
  • Vous soufflez et haletez dès que vous faites un exercice physique, même s’il est léger.
  • Vous transpirez en abondance y compris lorsqu’il ne fait pas chaud.
  • Votre odeur corporelle est désagréable.
  • Votre libido est en berne, vous n’avez plus d’appétit sexuel.
  • Vous dormez beaucoup et pourtant vous avez toujours sommeil.
  • Vous avez le ventre, les seins et les fesses qui se ramollissent et s’affaissent.
  • Vous avez soif en permanence, même la nuit.
  • Vous souffrez d’inflammations des plis de votre peau.
  • Vous ressentez des douleurs dans tout votre organisme.
  • La vie ne vous intéresse plus, vous avez perdu tout enthousiasme.

Il est inutile de suivre un régime contraignant si vous ne souffrez pas de la plupart de ces symptômes. Dans ce cas, cherchez plutôt en vous, pourquoi la nourriture a-t-elle pris une telle importance dans votre vie et comment vous débarrasser de cette dépendance. Vous pouvez parvenir à y répondre seul, mais si vous avez besoin d’aide, cherchez autour de vous une source de soutien parmi les personnes en qui vous pouvez avoir suffisamment confiance pour accepter leurs conseils. Ne soyez pas pressé si vous désirez que votre perte de poids soit pérenne. Votre corps a besoin de temps pour se réhabituer à son poids idéal, retrouver son équilibre et dans votre for intérieur, vous devez être convaincu du bien-fondé de votre démarche. Une nouvelle silhouette et une nouvelle conception de la vie exigent de profonds changements de la personnalité, et seuls, des progrès lents permettront à votre mental de se réajuster à ce nouveau personnage. En outre, une perte rapide de poids stresse le corps et ahamkara (la force qui s’identifie au corps) qui s’alarme lorsque la graisse de sécurité est éliminée avant que soient établies d’autres sources affectives et sécurisantes.


Transformer votre vie, l’objectif principal.

Bien souvent les personnes atteintes d’obésité ont perdu tout intérêt pour les plaisirs de la vie quotidienne. Si vous souhaitez mincir, la transformation de votre vie doit être votre objectif principal. Il faut cesser de penser en ruminant sur soi-même et ceux qui vous entourent. Votre transformation physique commencera une fois que vous aurez abandonné l’ennui et trouvé du plaisir autrement qu’en mangeant. Dégoutté par la vie et par vous-même, vous mangez pour oublier votre incapacité apparente à changer. Votre objectif doit être votre transformation et non pas une simple perte de poids. La réduction du poids doit être une conséquence et non pas un objectif.


Quand dois-je commencer ?

Le printemps est une bonne période pour démarrer une régénérescence de notre organisme, mais le plus important est de commencer à un moment où l’on se sent au mieux et fermement décidé à opérer un changement dans notre vie. Si vous avez déjà essayé et abandonné, ce n’est pas grave, recommencez, n’abandonnez jamais, si vous échouez cent fois, recommencez une cent unième fois, toute tentative est bénéfique, on apprend de ses échecs, la persévérance est une grande qualité.


Les exercices physiques.

Les exercices physiques ont une grande importance, pour maintenir un poids idéal, vous devez pratiquer des exercices au minimum quatre ou cinq fois par semaine. Il n’y a pas de perte de poids permanente sans pratique régulière d’exercices. Une ou deux fois par semaine n’est pas suffisant pour maintenir un poids idéal. Des exercices modérés et soutenus valent mieux qu’un effort vigoureux. Une marche à vive allure d’une demi-heure quotidiennement est suffisante, si le pas est assez rapide. Des massages énergiques peuvent eux-aussi servir d’exercices pour faire bouger les muscles et libérer les endorphines. A vous de choisir, mais sachez que votre corps a besoin de bouger, quel que soit votre âge.
Lorsque vous bougez, votre respiration s’accélère et vous recevez ainsi de la force vitale, que l’on appelle « Prana », c’est à la fois de l’air et une forme de nourriture. C’est pourquoi vous ressentez moins la faim lorsque votre respiration est profonde et maitrisée. Une bonne respiration permet au corps de moins compter sur de la nourriture. Chaque fois que vous sentirez la faim, commencez par vous asseoir et par faire dix inspirations profondes. Si vous avez encore faim après, vous pouvez manger, mais la plupart du temps, vous constaterez que votre faim a disparu.


Pourquoi prenons-nous du poids ?

Nous ne devrions jamais dormir plus de huit heures par nuit, un excès de sommeil est une des raisons qui provoque la prise de poids. En réalité la plupart d’entre nous n’a pas besoin de dormir plus de six ou sept heures par nuit. Idéalement, il faudrait se coucher et se lever toujours à la même heure. L’Ayurveda préconise de se lever une demi-heure avant l’aube, mais il faut bien reconnaître que cela ne coïncide pas toujours avec nos modes de vie, surtout en été. Lorsque vous aurez réussi à régulariser vos habitudes de sommeil, essayez de réduire votre période de sommeil totale d’une demi-heure chaque mois jusqu’à atteindre votre minimum. Un dernier conseil d’importance au sujet du sommeil, ne dormez jamais durant la journée si vous voulez perdre du poids.


Comment manger ?

Ne mangez pas mécaniquement, soyez pleinement conscient de ce que vous êtes en train de consommer. Nous sommes responsables de ce que nous mettons dans notre bouche, selon la qualité des aliments que nous ingérons, ils peuvent avoir un effet bénéfique ou néfaste pour notre santé. Ne consommez pas des aliments superflus par inconscience. Souvenez-vous des aliments que vous avez mangé ces derniers jours, si nécessaire prenez note de vos derniers menus, soyez pleinement conscient de ce que vous consommez. Une autre technique consiste à compter jusqu’à trois avant chaque bouchée. Toutes ces méthodes peuvent sembler ridicules, mais elles permettent de prendre pleinement conscience de ce que l’on avale, ce qui conduit à une évolution psychologique qui permet une transformation physique. Ceci est le bon chemin, pour finir par retrouver son poids idéal. Efforcez-vous, également, de manger selon votre prakriti et de jeûner une fois par semaine.
Un autre conseil qui a son importance, il faut mâcher soigneusement si l’on veut libérer la saveur des aliments. En effet, les personnes en surpoids sont bien souvent très sensibles aux saveurs. Le fait de mastiquer longuement, permet d’augmenter le plaisir avec la même quantité de nourriture. L’acte de mâcher, à lui seul, est une satisfaction qui permet d’apaiser le désir de nourriture. Une autre technique consiste à mâcher de la cire d’abeille ou un chewing-gum sans sucre lorsque la faim vous tenaille, mais attention, n’en abusez pas, le fait de mâcher sans rien avaler, peut finir par nuire à votre estomac. Mangez chaque aliment séparément, pensez pleinement à cet aliment, à son parcours avant de finir dans votre assiette, c’est une façon de respecter ce que vous mangez et d’atteindre un plaisir sensoriel maximum avec un minimum de nourriture. Buvez autant faire se peut des tisanes, bien évidemment sans sucre, leurs saveurs naturelles vous apporteront du plaisir sans colories.


Trouvez d’autres plaisirs que la nourriture.

Lorsque vous réussissez à maitriser votre quantité de nourriture, félicitez-vous de votre bonne conduite. Il est important, par ailleurs, de trouver d’autres satisfactions sensorielles que l’alimentation. Manger ne doit pas être pour vous l’alpha et l’oméga des plaisirs de la vie. Il peut vous arriver de vous laisser aller un soir ou un week-end à l’occasion d’une fête ou d’une soirée entre amis. Dans ce cas, rien ne sert de passer votre journée du lendemain à battre votre coulpe. Ce n’est pas parce que vous avez fait un écart que tout est fichu. Ayez confiance en vous, reprenez le bon chemin sans regarder en arrière, ne salissez pas votre nouvelle image, la culpabilisation n’apporte rien de bon.
Les conseils pour perdre du poids sont nombreux et peut-être, estimerez-vous que certains sont trop contraignants pour vous. Toutefois deux règles sont impératives, ne pas manger trop vite ni trop souvent.


Kapha et la prise de poids.

L’augmentation du dosha Kapha est annonciateur de prise de poids, donc tout aliment qui contrôle Kapha évite de grossir, mais à contrario, tout aliment qui augmente Kapha engendre une prise de poids. Il faut donc éviter les aliments qui favorisent Kapha comme la viande de bœuf ainsi que celle de porc. A éviter également certains produits issus de laitages comme le beurre, les fromages, les glaces et la crème fraîche. Je pense que vous ne serez pas surpris si je vous dis que tout ce qui contient du blé raffiné : pain, pâtes etc… fait grossir. Le sucre blanc et tous les produits en contenant sont eux aussi à bannir. Les aliments sans valeurs nutritives et qui de plus contiennent du sucre, comme les boissons alcoolisées ou les sodas sont à fuir. Les aliments frits, les fast-foods, toutes les nourritures trop acides ou trop salés comme ceux ayant macéré dans du vinaigre augmentent eux aussi Kapha.


Le sucré et le salé.

La gestion du sucré et du salé a une grande importance pour maintenir ou revenir à un poids idéal. En théorie, il ne faudrait pas saler sa nourriture ou bien seulement avec du sel allégé, de la poudre d’algues ou des préparations liquides d’acides aminés (sauf si vous êtes allergique au glutamate de sodium) La limitation des apports en sucre a également une grande importance. Le miel, pour ceux qui l’apprécient, est un aliment qui sucre tout en n’ayant pas d’effet négatif sur la prise de poids, sauf si vous l’utilisez en cuisson. Les fibres sont également une bonne solution pour aider le corps à équilibrer sa réaction au sucre. Les fruits en sont un bon exemple. En effet, l’absorption du sucre contenu dans les fruits est ralenti par leurs fibres. Quant aux fibres des céréales complètes, elles aussi protègent contre les taux élevés de glycémie.


Les régimes hyper-protéinés

Les régimes hyper-protéinés, très à la mode, notamment dans certains milieux sportifs, permettent de perdre rapidement du poids, mais ils génèrent un excès de déchets (ama) et favorisent également une hyperactivité mentale. Sachez tout de même, que vous pouvez perdre du poids plus agréablement et plus confortablement en mangeant une quantité raisonnable de glucides. En effet, la graisse a besoin de ces derniers pour brûler et donc, si vous vivez uniquement de protéines et de légumes, vous perdrez du poids plus difficilement.


Réduisez votre quantité de nourriture.

Progressivement, réduisez le plus possible votre quantité de nourriture au dîner, pour y parvenir, faites en sorte que votre repas le plus copieux soit à midi. Théoriquement, il faudrait ne pas manger après le coucher du soleil. Au fur et à mesure que vous réduirez votre quantité d’aliments, votre estomac rétrécira petit à petit et vous vous apercevrez bientôt que votre capacité à manger a diminué. Les personnes de type Kapha sont plus facilement en surpoids, mais les personnes en surpoids de type Vata et Pitta peuvent rencontrer plus de problèmes de santé si elles se nourrissent trop abondamment.


Réchauffez votre organisme.

La masse graisseuse agit comme un isolant de l’organisme, par conséquent, elle aura tendance à augmenter s’il fait froid, mais aussi si vous lui fournissez de la nourriture ou des boissons froides. Un conseil qui a son importance, ne mangez rien qui sorte du réfrigérateur. De la nourriture ou des boissons froides, finissent par convaincre le corps qu’il doit renforcer son isolation. Réchauffez-vous autant que possible, les exercices physiques et les massages conduiront votre organisme à penser qu’il n’a pas besoin de s’isoler outre mesure.
Vous devez boire lorsque vous avez soif, mais vous pouvez réduire votre consommation d’eau froide, au fur et à mesure que vous réduisez votre consommation de sel durant votre régime. Buvez de préférence de l’eau ou des tisanes chaudes, qui permettent de faire fondre la masse graisseuse. Une petite recette toute simple, efficace et peu couteuse, consiste à mettre dans de l’eau chaude du miel et du citron, accompagnés d’une pincée de poivre noir en poudre.


Ne paniquez pas votre organisme.

Il se peut que votre corps et votre mental connaissent un mouvement de panique, comme s’ils pensaient que vous voulez les affamer. Dans ce cas, sortez et faites un festin selon vos anciennes habitudes alimentaires et de préférence composé d’aliments de bonne qualité. La culpabilisation est la pire des choses, donc après ce festin n’y pensez plus et vous verrez, vos désirs de « vie d’avant » deviendront de moins en moins fréquents.
Les plantes et préparations ayurvédiques.
Certaines plantes et préparations ayurvédiques peuvent mobiliser les graisses du corps, ce qui permet d’abaisser la masse adipeuse. Il ne faut pas les confondre avec des inhibiteurs d’appétit. Ce sont des nutriments qui favorisent un changement métabolique durable. Ils associent les effets du contrôle alimentaire et des exercices physiques, pour éliminer rapidement la graisse et l’inciter à ne plus revenir une fois qu’elle a été évacuée.
Les plantes ainsi que tout autre nutriment amer, piquant ou astringent favorisent l’amaigrissement. Toutefois, nous devons souligner l’efficacité toute particulière du Guggul, des poivres noir et long, du Gingembre, du Coleus, du Garcinia, du Musta (Souchet rond), du Vidanga, du Fenugrec, du Gymnema sylvestris, de la Centella asiatica, sans oublier le Curcuma.
Il existe des préparations ayurvédiques bien connues et appréciées pour purifier l’organisme et perdre du poids. Le Triphala (trois baies), est sûrement celle qui a le plus gagné en notoriété ces dernières années, en France et plus généralement en Europe. Son succès provient avant tout de son efficacité sur le transit intestinal. Elle procure une véritable libération pour tous ceux qui souffrent de ce genre de problème. Elle permet également de perdre les kilos en trop. Son action amincissante est amplifiée lorsqu’elle est associée au Trikatu (trois piquants), un mélange à parts égales de gingembre, de poivre noir et de Pippali (poivre long).
Le Guggul (Commiphora mukul), est une résine utilisée pour réduire le cholestérol sanguin. Il est de tradition de l’associé au Triphala et au Trikatu ainsi qu’à une troisième préparation à base de plantes, que l’on nomme Trimada, pour entreprendre une cure d’amincissement en profondeur, qui dure 90 jours.
Le Triphala a la réputation de purifier le corps de tous les vieux déchets (ama), emprisonnés dans les tissus profonds de l’organisme. Le Guggul, quant à lui, est réputé pour sa capacité à éliminer la graisse du système circulatoire.
En conclusion il est important de souligner que votre constitution ayurvédique détermine votre poids idéal. Une personne de type Kapha, si elle souhaite à tout prix ressembler à un mannequin, va devoir déséquilibrer son organisme et risque fort de subir des problèmes de santé. A contrario, une personne de type Vata, si elle prend trop de poids, ce qui est contraire à son tempérament, risque, elle aussi, de déclencher différentes pathologies et tomber malade. L’Ayurveda affirme qu’il est préférable d’être trop mince que trop gros. Toutefois, gardons à l’esprit qu’une insuffisance de graisse affaiblit ahamkara et endommage l’immunité. La graisse est un dhatu essentiel, qui vous est bénéfique en quantité raisonnable. Il faut garder à l’esprit, que le fait de ne pas s’aimer et d’avoir des émotions négatives sur soi-même, peut affaiblir encore bien davantage ahamkara. Oubliez donc vos rondeurs et ne pensez qu’à vous recréer.