Soins par les huiles Ayurveda : les oléations
Soins par les huiles Ayurveda : les oléations

Soins par les huiles Ayurveda : les oléations

La rentrée est généralement source de stress avec la reprise de toutes les activités. L’arrivée de l’automne qui annonce le froid et le vent n’arrange rien. C’est le moment de prendre de bonnes résolutions pour rester serein et se libérer de l’anxiété et des tensions.
L’ayurveda est une science de la vie qui a pour précepte le maintien de l’harmonie du corps physique, énergétique, sensoriel et spirituel. La préservation de cet équilibre repose principalement sur la diététique et l’hygiène de vie qui inclut les nombreux et différents types d’oléation (huilage) et nettoyages divers, la propreté corporelle, la quiétude émotionnelle, la qualité du sommeil, l’activité physique, la pratique du yoga, etc.
Dans ces rituels de vie, les oléations ou huilage qui sont l’utilisation de différentes d’huiles pour les soins du corps ont une part non négligeable. La peau est un organe sensoriel très innervé et très vascularisé, ce qui en fait un vecteur parfaitement adapté pour absorber les principes actifs de ces huiles. Les bienfaits sont multiples avec des effets remarquables pour détoxifier, nourrir l’énergie vitale et relaxer. Prendre soin de notre corps donne accès à nos ressentis et permet de mieux appréhender la vie.

Les différentes oléations et leurs effets

Oléation du nez

Le Prãna est l’énergie cosmique vitale. Il est principalement absorbé par le nez. Le traitement de celui-ci permet de garder la muqueuse nasale en bonne santé et a un effet rapide sur certaines affections ainsi que sur l’équilibre psychique. Il y a deux manières d’appliquer les huiles dans le nez, soit à l’aide d’un coton-tige ou avec un doigt propre et sec.
Routine nyasa : à parts égales huile de sésame et d’olive dans laquelle vous aurez fait infuser de l’eucalyptus, du brahmi, du gotu kola (centella asiatica), de la scutellaire et de l’acore vrai. Appliquez avec un coton-tige ou avec votre doigt une fois par jour ou uniquement avec de l’huile de sésame.

Oléation des oreilles

Les oreilles jouent un rôle très important au niveau de l’équilibre intérieur et extérieur. Utiliser de l’huile pour le soin des oreilles permet de soulager les raideurs de la nuque et des mâchoires et de renforcer l’ouïe. L’huile de moutarde tiédie est très efficace. Il suffit de faire couler un peu d’huile dans l’oreille et de secouer légèrement le lobe de l’oreille pour faire pénétrer (ne pas utiliser en cas de douleurs ou de problèmes de tympans perforés).

Oléation de la bouche

Pour garder des dents en bonne santé, préserver des inflammations des gencives, avoir une voix claire ou prévenir les maux de tête, le nettoyage régulier de la bouche est important. Pour cela, il faut préalablement se brosser les dents et gratter la langue avec un gratte-langue, puis « mâcher » une cuillère à soupe d’un mélange d’huile de sésame et de coco durant 5 à 10 min avant de recracher (très important). Cette opération permet également de détoxifier le corps et d’éviter l’accumulation des impuretés. (Ne pas effectuer en cas d’alcoolisme, de problème inflammatoire des yeux ou de trop grande fatigue).

Oléation du corps

L’automassage du corps avec de l’huile facilite l’élimination des toxines ainsi que la pénétration en profondeur des principes actifs des plantes qu’elle contient. Il soulage les douleurs articulaires, nourrit la peau et les tissus, renforce le système immunitaire, améliore la circulation sanguine, régénère le corps et l’esprit. Cet automassage agit également contre l’anxiété, le stress et les insomnies.
Pour les personnes de constitution « vata », cet automassage est préconisé à raison d’une à deux fois par semaine avec de l’huile de sésame, pour les « Pitta », une fois par semaine avec de l’huile de coco et pour les « kapha », une fois tous les quinze jours, avec de l’huile de moutarde.
L’automassage (abhyanga) se pratique de préférence le matin ou le soir, dans une pièce chaude et confortable, avec des effleurements souples, doux et agréables sur tout le corps. Commencez par la tête en versant une cuillère d’huile tiède sur le sommet du crâne (si votre chevelure vous le permet, sinon quelques gouttes suffisent) et massez avec des mouvements circulaires ; continuez avec les oreilles et l’intérieur des oreilles, l’arrière du crâne, le front, les tempes, les joues, les ailes du nez, la nuque et le cou en remontant vers le menton ; ensuite en longeant les épaules, les bras et les mains et chaque doigt depuis la base jusqu’aux ongles ; continuez avec le haut du corps, la poitrine et l’abdomen avec des mouvements circulaires dans le sens des aiguilles d’une montre (surtout pour le ventre) ; le haut du dos, le dos si vous pouvez et le bas du dos ; terminez par les jambes et les pieds ; prenez le temps de bien masser ces derniers, de les pétrir surtout au niveau de la plante et des orteils comme pour les doigts. Au niveau des articulations, effectuez des mouvements circulaires. Le massage des pieds va soulager de la fatigue, améliorer la vision, apporter de la clarté mentale, apaiser les agitations et favoriser le sommeil.
Enveloppez-vous dans une serviette chaude (que vous n’utiliserez que pour cela, car elle risque de s’imbiber d’huile à la longue) et vous pouvez vous glisser dans votre lit au chaud et pratiquer des respirations complètes pendant une quinzaine de minutes. Il est possible ensuite de retirer l’huile avec du papier absorbant et/ou de prendre une douche ou un bain.
L’objectif de l’ayurveda tout comme le yoga est d’accroître « Sattva » notre propension à cultiver la lumière, la conscience en toutes choses afin de vivre notre plein potentiel d’humanité. Pour cela, le corps qui est le reflet de nos états psychiques joue un rôle très important. La plénitude du corps crée également la tranquillité intérieure et vice versa.

Nadège Chable
Professeur de hatha-yoga ayurvédique & yoga du son
www.yogafleurdelotus.com