Beauté santé Ayurveda
Beauté santé Ayurveda

Beauté santé Ayurveda

La porte d’entrée de l’Ayurveda en occident a été celle des soins de beauté. Quand ils entendent le mot “Ayurveda”, la plupart des gens visualisent des massages à l’huile chaude sur de belles tables en bois, des récipients en cuivre et une odeur d’encens. Les produits cosmétiques “ayurvédiques” sont très à la mode, on voit de partout des dentifrices, des poudres et des huiles aux flacons décorés de volutes et aux parfums d’orient. Pourtant, la beauté en Ayurveda est essentiellement une conséquence de la pleine santé et tous ces soins importés de la tradition indienne sont d’abord des outils thérapeutiques. L’Ayurveda est une science qui soigne l’humain dans son entièreté pour éviter les maladies bien sûr, mais surtout pour révéler l’équilibre à tous les niveaux de l’être. Ce bien-être acquis par l’équilibre global devient visible, et il est alors qualifié de “beau”.


Le soin de beauté en Ayurveda est d’abord une hygiène de vie saine avec une alimentation adaptée à nos besoins, une activité physique régulière et un sommeil paisible. En complément, une grande importance est donnée à l’hygiène corporelle et aux soins quotidiens - ce que l’on connaît sous le nom de “dinacharya”. Ces soins, destinés à maintenir la santé et le niveau d'énergie de la personne, ont aussi l’effet de promouvoir la beauté naturelle. La beauté et la santé en Ayurveda sont comme des vases communicants : plus je prends soin de ma santé, plus je révèle ma beauté, et plus je prends soin de ma beauté, plus j’agis sur ma santé.


On est bien loin de l’industrie cosmétique moderne qui repulpe la peau à coup de poison dans le sang. La règle primordiale des soins de beauté en Ayurveda est : tout ce qui est appliqué sur la peau doit être comestible. Car nous sommes poreux et tout ce qui nous pénètre doit être digéré. Si ce qui nous pénètre par la peau n’est pas “reconnu” par notre intelligence cellulaire, cela va engendrer une pollution qui peut perturber notre système immunitaire. C’est donc totalement contre-productif sur le long terme bien que, oui, les effets immédiats de certains sérums semblent “miraculeux”. Ce sont essentiellement des plantes sous formes d’huiles et de poudres qui sont utilisées dans les soins “externes” en Ayurveda.


Pour toutes les personnes en bonne santé, il est recommandé de commencer la journée avec un automassage à l’huile chaude : le fameux abhyanga. L’huile doit être choisie en fonction de nos besoins, être doucement chauffée et appliquée dans des mouvements enveloppants, puis elle doit être rincée dans une douche bien chaude. La chaleur permet à l’huile d’aller nourrir la peau en profondeur, et dans un mouvement de balancier, les toxines remontent à la surface puis elles sont éliminées dans la douche. Pour les personnes qui n’ont pas la peau sèche, on utilisera de la farine de pois chiche sous la douche pour enlever l’excédent et faire un léger gommage.


Pour le soin du visage, c’est aussi l’huile qui est utilisée au quotidien comme hydratant et comme nettoyant. Bien plus efficace que n’importe quel produit du marché, il suffit de faire le test, en fin de journée nettoyez votre visage avec de l’huile puis rincez et passez un coton pour vérifier, vous verrez qu’il sera propre et qu’en prime votre peau est naturellement et parfaitement hydratée. Quand on trouve l’huile qui nous convient, on voit rapidement des effets bénéfiques à la fois sur la texture de la peau et sur le teint. Commencez par essayer les huiles d’olive, de lin, de coco, d’amande et surtout la très indienne huile de sésame. En complément, utilisez les eaux florales comme tonique et les poudres comme gommage. L’eau de rose est très agréable pour les peaux sensibles. Elle est aussi un excellent soin pour les yeux, vous pouvez l’appliquer comme un collyre chaque matin.


Le soin de beauté est essentiellement une hydratation parce qu’une peau nourrie et lustrée est “appétissante”. Ce qui distingue une peau âgée d’une peau de bébé, c’est ce qui nous donne envie de croquer les joues de certains. D’ailleurs ces soins en Ayurveda sont généralement catégorisés dans ce qu’on appelle “rasayana”, le rajeunissement. Et leurs effets vont bien au-delà de ce qui est immédiatement visible : l’huile appliquée sur la peau, dans le nez et dans les oreilles a aussi le pouvoir de nous protéger des agressions extérieures ; elle forme une couche sur laquelle glisse la pollution et le vent. Cette sensation enveloppante de l’huile chaude, nous procure un cocon physique et psychologique ; ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le mot sanskrit “sneha ” signifie à la fois “huile” et “amour”.

Lucie João
Praticienne en Ayurveda
www.ayurveda-auquotidien.com