David Frawley, sommité dans le domaine de la science védique
David Frawley, sommité dans le domaine de la science védique

David Frawley, sommité dans le domaine de la science védique

Avec plus d’un demi-million d’abonnés sur Twitter et plus de 100 000 sur Facebook, David Frawley est un personnage incontournable dans le monde du yoga et de l’Ayurveda. Le Dr Vasant Lad dit de lui que c’est « l’Acharya occidental le plus connu de la sagesse védique ».

Un parcours insolite

Il naît en 1950 aux États-Unis dans le Wisconsin où il reçoit une éducation catholique. Son cheminement spirituel l’amène à réaliser que la connexion au divin ne peut pas reposer uniquement sur la croyance en un être suprême quel que soit son nom. Cette connexion passe par un travail intérieur d’élévation du Soi à des niveaux supérieurs de conscience. En atteignant ces niveaux on entre dans la spiritualité, on découvre sa connexion à la conscience universelle, ce que l’on est vraiment. Il trouve des réponses à ses questionnements dans la philosophie hindoue et il se convertit à l’hindouisme.
À 20 ans, il devient disciple de Ramana Maharshi, gourou indien, dont l’enseignement se centre sur la notion du Soi et de la non dualité. Il va ainsi explorer la notion de réalité, sans croyances préétablies, par expérience pure, et tenter de reconnaître quelle est la véritable nature de la réalité.
Ses études et ses recherches en font un érudit de renommée mondiale dans le domaine védique : yoga, Ayurveda, astrologie védique, vedanta, mantra et méditation. Il devient Pandit Vamadeva Shastri, un indien dans un corps d’américain. C’est sous ce nom qu’il est reconnu en Inde où il travaille et se forme auprès des enseignants les plus reconnus. Il prend la suite des travaux de Ganapati Muni, un des plus importants disciples de Maharshi, sur les Vedas, le Tantra, l’Ayurveda et le Jyotish. Il collabore pendant de nombreuses années, avec MP Pandit, auteur spirituel et érudit sanscrit. Il a ainsi accès aux enseignements d’autres sages, en particulier de Sri Aurobindo, qui influencent ses travaux sur l’Inde et sur la spiritualité indienne.
Par sa grande connaissance du sanscrit il met les textes anciens et les traditions des Rishis à la portée des occidentaux d’une manière scientifique moderne. C’est un des pionniers de l’introduction de la médecine ayurvédique dans le monde occidental. En 2015 l’Inde honora son travail et ses écrits en tant que professeur védique en lui remettant le prix Padma Bhusham, troisième plus haute distinction civile du gouvernement indien.

Le découvrir

En 1980 à Santa Fe au nouveau Mexique, il fonde le centre de recherches védiques, qui devient par la suite l’actuel Institut américain d’études védiques dont il est le directeur et où il donne des cours sur tous les aspects des connaissances védiques, yogiques et ayurvédiques.
On peut aussi découvrir David Frawley par ses livres dont les versions françaises commencent à se multiplier. C’est un écrivain prolifique dont les œuvres se distinguent par leur authenticité. Elles s’inspirent de sa quête et de son expérience personnelle, de sa grande connaissance des textes et de ses rencontres avec de nombreux acharyas experts dans leurs domaines. Il nous rend abordables les concepts spirituels de la tradition indienne en les adaptant à la pensée moderne. Il ouvre l’accès à des connaissances jusqu’à présent réservées à un public d’initiés.
Son enseignement et ses livres traitent des relations entre les différentes disciplines védiques :
- L’Ayurveda qui montre la manière de trouver bien-être et harmonie sur les plans physique, psychologique et spirituel. Sa connaissance nous permet de maximiser tous nos potentiels de vie. C’est un système d’auto-guérison du corps et de l’esprit. Il est l’aspect médical de la science védique et spirituelle.
- Le yoga qui est la branche pratique et qui développe la philosophie védique et nos facultés intérieures par la méditation, nous conduisant à la libération de la conscience au-delà du corps et de l’esprit. Quel que soit le type de yoga, le but est de purifier et préparer le corps à la concentration et à la méditation qui permettent d’atteindre l’éveil et la réalisation du Soi.
- Le vedanta qui est l’interprétation philosophique des Vedas. Il prône l’unité du moi individuel et du soi universel, seule réalité spirituelle.
- Le Jyotish qui est l’astrologie traditionnelle indienne, directement issue des Vedas. Son enseignement nous explique comment les énergies subtiles des planètes et du cosmos peuvent influencer nos vies.
En 2000, il a publié ses mémoires dans « How I became a Hindu » où il raconte son évolution personnelle qui l’a conduit à rejoindre le Dharma hindou et à comprendre sa pertinence pour l’Occident.
Pour David Frawley, la science védique est une science spirituelle intégrale qui a le pouvoir de nous conduire à un monde harmonieux. Pour cela il faut découvrir sa connexion à la conscience universelle dans tout ce qu’on fait, dans tout ce qu’on voit. Grâce à ce formidable érudit on reçoit la connaissance védique d’une manière directe et pratique. À nous de nous donner les moyens d’utiliser cette sagesse dans notre vie quotidienne.

Amélie Clergue Vaurès

Ayruvéda, Kinésiologie & Etiomédecine

www.la-methode-innessence.com