La détoxification
La détoxification

La détoxification

Le système digestif est le garant d’une bonne santé, les toxines (Ama), nuisent à la digestion et par conséquent à notre santé en général.
Agni et Ama sont deux des sept piliers de la nutrition selon l’Ayurveda. Une détoxication permet d’ouvrir les canaux afin que les nutriments puissent nourrir les tissus et évacuer les déchets. Si des zones ne sont pas alimentées correctement, elles s’éteignent et des dysfonctionnements apparaissent.


Ce qu’il ne faut pas faire

Tout d’abord, supprimez de votre alimentation tout ce qui n’est pas naturel, c’est-à-dire les nourritures qui ont pour seul objectif de flatter votre palais et qui n’apportent pas de nutriments bénéfiques à votre santé. Bannissez les produits lourds, sombres, réchauffés au micro-ondes, trop sucrés, salés ou gras. Abandonnez les grignotages, ne manger pas avant que le repas précédent ne soit digéré, évitez les repas froids avec des aliments conservés au réfrigérateur, ne vous réveillez pas au milieu de la nuit pour manger. Ne mangez pas plus que votre faim, prenez le temps, ne mangez pas pour calmer votre colère, tristesse ou toute autre émotion négative. Lorsque nous étions enfant, nous avons appris à ne pas mettre n’importe quoi dans notre bouche et pourtant, c’est bien ce que font, sans réfléchir, de nombreux adultes.


Comment éliminer les toxines

Si votre digestion est insuffisante, pensez à augmenter vos capacités digestives en relevant vos plats avec des épices : gingembre, poivres ou autres, sans oublier le fameux Trikatu, préparation très utilisée en Inde, à base de gingembre, poivre noir et poivre long. L’eau chaude et le citron font bon ménage pour décoller les toxines, n’hésitez pas, c’est très bon pour la santé, notamment le matin avant le petit déjeuner.
Le thé indien au tchaï est très efficace pour éliminer les toxines, vous pouvez trouver ces thés ou des mélanges d’épices « tchaï » dans le commerce. Mettez une pincée de ce mélange d’épices dans votre tisane, dans toute autre boisson chaude que vous appréciez ou plus simplement dans de l’eau chaude naturelle.
Nettoyer sa langue est un geste auquel nous devrions nous attacher. Il existe des gratte-langues, si vous n’en avez pas utilisez une brosse à dent réservée à cette fonction. Une langue « chargée » est un signe de mauvaise digestion, soyez attentif à ce phénomène. Le nettoyage de la langue évite de ré-ingérer des déchets qui inévitablement se déposeront ailleurs dans l’organisme.


Le Panchakarma

Pancha signifie cinq, quant à Karma, on peut le traduire par élimination. Des structures : hôpitaux, cliniques ou ashrams, pratiquent ce genre de prestations. Elles se trouvent principalement en Inde, mais de nos jours, des établissements fleurissent un peu partout dans le monde.
Lors d’un Panchakarma, un thérapeute et tout une équipe vont vous suivre au jour le jour. Vos repas y sont préparés avec minutie, des soins corporels vous sont prodigués quotidiennement ainsi que des traitements phytothérapiques. Un Panchakarma dure généralement entre dix jours et trois semaines, son objectif est d’éliminer toutes les toxines par l’ensemble des voies naturelles.
De très nombreuses pathologies peuvent être prises en charge dans le cadre d’un Panchakarma. Les allergies chroniques, tout comme les problèmes fonctionnels, mais aussi les soucis d’ordres psychologiques : anxiété, insomnie, phobie, dépression…


Détox à domicile

Il va falloir changer vos habitudes alimentaires, mais tout en douceur, alors prenez le temps de la préparation et de la transition. Si vous avez décidé de vous détoxiquer, par exemple durant une semaine, prenez au préalable une semaine pour vous préparer et prévoyez après la cure une semaine de transition. En effet, les changements de comportement alimentaire doivent s’opérer progressivement avant le nettoyage proprement dit de l’organisme, puis, il vous faudra un temps d’adaptation durant lequel vous essayerez de conserver les bonnes habitudes que vous avez prises.
Durant cette détox, vous avez des règles simples mais précises à respecter. Privilégiez les fruits et les légumes, mais pas n’importe lesquels, ils doivent être de saison et bio si possible. Les légumes cuits à feuilles vertes sont à privilégier, quant aux fruits, lorsque c’est la saison, ayez une préférence pour les pruneaux, les figues et les pommes.
Ne grignotez pas hors de table et lors de vos repas habituels, ne vous gavez pas, votre estomac ne doit pas être rempli à plus des trois-quarts. Pensez à boire régulièrement de l’eau chaude au cours de la journée, à laquelle vous pouvez ajouter un zest de citron ou un peu de gingembre pour l’agrémenter. Marchez rapidement, au moins durant 20 minutes matin et soir. Vous devez, lors de ces randonnées, réussir à transpirer et activer votre circulation sanguine ainsi que le transit, grâce au travail musculaire de l’abdomen. Enfin, prenez du temps pour vous reposer et pratiquer des activités relaxantes, si possible à votre domicile, comme par exemple le yoga ou la méditation.
La nourriture non digérée produit des toxines, vous devez par conséquent vous nourrir modérément et jamais plus que ce que vous pouvez digérer. Si vous renforcez votre feu digestif, le métabolisme s’activera davantage et les toxines seront mieux éliminées. Une bonne détox doit permettre d’évacuer des toxines installées profondément et de longue date dans votre corps. Celles-ci sont particulièrement néfastes pour les organes qu’elles colonisent. La prise de conscience des maltraitances que nous avons fait subir à notre corps est indispensable. Cela ne signifie pas pour autant que nous devons culpabiliser, mais simplement nous dire, qu’un changement de nos habitudes alimentaires est nécessaire et que nous allons tout mettre en œuvre pour l’accomplir.
Evitez les protéines animales et surtout, n’en consommez pas le soir. Si vous pratiquez cette cure de détox et craignez de vous affaiblir, compte-tenu de vos activités en parallèle, rabattez-vous de préférence sur du poisson lors du déjeuner et des œufs au petit-déjeuner. Quant aux fromages, ils sont à proscrire durant une détox, mais vous pouvez à la place, prendre un verre de lait ou un yaourt.
Enfin, un dernier conseil, mangez uniquement si vous avez faim.

Détox et plantes ayurvédiques

Les plantes Indiennes et les épices sont d’une grande utilité pour se détoxiquer et nous privilégierons : l’Amalaki, le Bilva, le Guduchi, le Guggul, le Neem et le Tulsi. Il ne faudra pas oublier les épices comme le Tchaï, le Pippali (Poivre long), le Peppers masala (mélange de deux poivres et baies roses), le gingembre, sans oublier le fameux Trikatu. Enfin, une préparation très utile revient régulièrement en médecine ayurvédique, le Triphala.
Une bonne détoxication passe par différentes phases, les plantes ont chacune une utilité spécifique et c’est ce que nous allons définir ci-dessous.
Les épices mentionnées ci-dessus échauffent, ce qui stimule la digestion et augmente le feu digestif (Agni). Cette activation du feu digestif, favorise la digestion et donc l’élimination des déchets (Ama).
En Inde, le Tulsi est la plante détox par excellence et vous en trouverez planté aux abords de toutes les maisons d’habitation. Elle est sacrée pour les Indiens, d’où son nom usuel « Basilic sacré ». Ses feuilles contiennent naturellement des acides gras, des triterpènes et des flavonoïdes. Selon la tradition, cette plante purifie le corps, mais aussi l’esprit et l’âme. Elle a une action antiseptique sur un grand nombre d’agents pathogènes, bactéries, champignons et autres parasites. Traditionnellement utilisée pour traiter les troubles digestifs, brûlures d’estomac et ballonnements, elle réduit l’effet de l’acide peptique ou des médicaments qui irritent l’estomac et elle peut être consommée en feuilles, sous forme de tisanes, en poudre ou en extraits.
L’Ayurvéda considère l’Amalaki ou Amla comme une source de jouvence. C’est un puissant tonique, antioxydant, qui a des effets bénéfiques, entre autres sur l’estomac, les intestins, le pancréas et le foie. Il est utile pour réguler la glycémie et réduire la sensation de brûlures ou d’acidité dans l’estomac. Par ailleurs, il a un effet positif sur la baisse du taux de cholestérol dans le sang et diminue le processus d’agrégation plaquettaire.
Le Guduchi est avant tout connu pour stimuler et renforcer les défenses immunitaires. La médecine ayurvédique le désigne comme étant un « rasayana », concept ayurvédique qui signifie rajeunissant, mais que l’on devrait plutôt traduire par « régénérant des cellules » selon notre vision occidentale. Toutefois, le Guduchi est également un tonique, qui favorise la bonne gestion des glucides et des lipides par le foie et la rate. Son autre nom, Amrit, signifie « Immortel ».
Le Guggul, est une résine extraite d’un petit arbre, le Guggulu, il est le dépuratif par excellence en médecine Ayurvedique. Principalement connu et utilisé pour son efficacité sur le cholestérol, il est également réputé pour désincruster les toxines infiltrées profondément dans les articulations et les muscles. Il empêche l’accumulation des déchets (Ama) dans les intestins. Il est l’assistant du foie et du pancréas, dans le processus de digestion des graisses.
Le Neem est une véritable pharmacie végétale à lui seul. Bien connu des diabétiques pour son action sur le glucose dans le sang, il est également très utilisé pour les problèmes de peau, qu’il soit question de cicatriser, d’acné, de psoriasis, d’eczéma, de coups de soleil ou des champignons, le neem a la réputation d’être une panacée pour toutes sortes de difficultés avec notre épiderme. Toutefois, sachez que le Neem est considéré, avant tout, comme un détoxifiant en médecine ayurvédique. L’amertume du Neem active et équilibre les fonctions digestives, hépatiques et pancréatiques.
Le Bilva est un fruit aux multiples vertus, recommandé principalement pour soulager les diarrhées. Il a la réputation de protéger les intestins des gastrites. Anti-stomatite, il est également utilisé pour apaiser les douleurs causées par les coliques.
Bien des gens s’intéressent à l’Ayurveda après avoir testé et apprécié les résultats obtenus avec
le Triphala. C’est une préparation magique pour tous ceux qui ont connu des problèmes de transit intestinal. Ce n’est pas une plante, mais le mélange de trois baies : l’Amalaki, le Bibhitaki et l’Haritaki. Cette préparation, très efficace pour nettoyer et détoxifier les intestins, stimule également l’activité digestive et améliore la fonction hépatique. Le Triphala est le tonique de l’intestin par excellence, il est réputé pour assurer une élimination équilibrée. Enfin,
il sait être un allié précieux pour perdre du poids.


Les effets indésirables d’une détox

Durant une détox, vous êtes sensés arrêter toute consommation d’excitants et stimulants : café, thé, tabac, alcool, chocolats, sucreries ou autres produits pour tromper votre mal être. Il arrive, selon les personnes, qu’un certain manque se fasse ressentir, c’est pourquoi, il est préférable de choisir une période de votre vie pas trop agitée, lorsque vous vous lancez dans une cure. Enfin, le manque de ces substituts peut provoquer une plus grande sensibilité, on parle alors, de détox émotionnelle. Sachez que ces ressentis, bien que désagréables, sont normaux et font partie intégrante d’une cure de détoxication.
Par ailleurs, il est courant, compte tenu d’une alimentation très digeste et peu énergétique, que des problèmes de constipation apparaissent temporairement. Pas de panique, si le problème persiste au-delà de deux ou trois jours, prenez du Triphala, deux à six gélules quotidiennement, cela vous permettra de rétablir votre transit.


Détox : massages et autres soins à domicile

Quelle que soit votre dosha dominant, massez-vous quotidiennement durant 30 minutes environ.
Les personnes de constitution Vata, choisiront de préférence, un mélange d’huiles de sésame et de lin pour se masser. Prenez du temps, massez intégralement votre corps, puis, faites une inhalation durant quinze minutes environ. Terminez par une douche très chaude, elle aura pour effet d’ouvrir les pores de la peau et de dilater les vaisseaux sanguins. Enfin, vous pouvez après tous ces soins, consommer une boisson chaude à base d’épices, elle réactivera l’Agni.
Les personnes de constitution Pitta pratiqueront un massage très énergique et de préférence avec de l’huile de sésame. Massez tout votre corps, en vous attardant tout particulièrement sur les pieds. Le Tulsi est un excellent détoxifiant, une boisson à base de cette plante sera la bienvenue, elle relaxera et apaisera le feu de Pitta.
Quant aux personnes de constitution Kapha, tout comme les Pitta, elles privilégieront les massages à base d’huile de sésame. Idéalement et dans la mesure du possible, les Kapha ont besoin de se masser plusieurs fois dans la journée. Les boissons chaudes à base d’épices leur sont bénéfiques, notamment avec du tchaï et différentes sortes de poivres. Le Trikatu, qui est un mélange de gingembre, poivre noir et poivre long, est très bénéfique pour réactiver l’Agni des Kapha.