L’Andraka (gingembre)
L’Andraka (gingembre)

L’Andraka (gingembre)

Nommé Andraka en Inde, le rhizome de cette plante est connu dans le monde entier sous le nom de Gingembre. Le roi indien Akbar tout comme Confucius ou Marco Polo ont fait l’éloge de sa saveur piquante d’une puissance unique. Originaire d’Asie il est à présent cultivé sur tous les continents où existe un climat chaud.

En Ayurveda l’Andraka est reconnu comme une panacée tant pour ses qualités médicinales que culinaires. Dans tout le sous-continent Indien on trouve des légendes populaires qui racontent les miracles obtenus grâce à cette reine des épices. Toujours est-il que c’est pour son pouvoir réchauffant qui active la digestion « agni », que la médecine ayurvédique l’utilise en priorité. L’Agni (le feu digestif) est essentiel en médecine ayurvédique. Par ailleurs, en Inde tout comme sur l’ensemble des continents, on prête au gingembre des vertus aphrodisiaques tant pour les hommes que pour les femmes.

La plante par elle-même atteint environ un mètre de haut, mais c’est le rhizome qui se trouve sous terre que l’on apprécie pour sa saveur épicée et son arôme. Environ 2% du rhizome se compose d’une huile jaune volatile qui contient des substances chimiques, notamment du camphène, du zingibérène et du gingérol.
Depuis que la médecine allopathique s’intéresse au gingembre, elle aussi reconnait son action sur le système digestif. Elle l’a également utilisé avec succès pour traiter certaines nausées, vomissements ou mal de mer.

On connait également son efficacité pour améliorer la circulation sanguine. Les médecins Indiens et Chinois prescrivent depuis toujours du gingembre à ceux qui ont les pieds et les mains froides.

Les infusions qui contiennent du gingembre apporte un concours précieux à tout convalescent pour se désintoxiquer. Il est conseillé de boire trois à quatre tasses par jour, à petite gorgée, une tisane de gingembre mélangée avec une autre plante adoucissante. Selon l’Ayurveda, il est l’une des rares substances qui agit au cours des trois phases de la fonction gastro-intestinale : la digestion, l’assimilation et l’élimination.

Du point de vue ayurvédique, les qualités réchauffantes du gingembre le rendent bénéfique pour les troubles de Vata et de Kapha.