L’Arjuna (Terminalia arjuna)
L’Arjuna (Terminalia arjuna)

L’Arjuna (Terminalia arjuna)

L’Arjuna est un bel arbre qui peut atteindre 25 mètres de haut. Il se plait lorsque les terres sont humides et marécageuses. La région subhimalayenne de l’Inde, le Bengale et le Sri Lanka sont les lieux où on peut le trouver le plus fréquemment. Il est apprécié pour son bois ou plus précisément, pour les couches internes de son écorce argentée dont on tire des remèdes en phytothérapie et notamment pour le cœur. Toute une légende existe autour de l’Arjuna et même de nos jours, les bûcherons, par respect pour cet arbre magique, accomplissent des rituels avant de l’abattre. Dans les textes anciens comme la Charaka Samhitâ, l’Arjuna est classé sous Pramehaghna (famille des antidiabétiques) et des Raktastambhaka (plantes antihémorragiques). Elle fut par la suite indiquée pour les traitements cardiaques.

L’atout cœur

L’écorce d’Arjuna est bien connue pour son effet tonique sur le cœur. Elle agit sur le système circulatoire, notamment en diminuant le taux de cholestérol et en renforçant les contractions cardiaques. L’acide arjunolique empêche l’agrégation plaquettaire, réduit le taux de cholestérol, diminue la pression artérielle et le rythme cardiaque. Cette écorce, traditionnellement utilisée depuis des millénaires en médecine ayurvédique, représente un bel exemple de ce qui peut être connu depuis fort longtemps et voir son efficacité confirmée par des études scientifiques contemporaines.

Ses autres qualités

L’Arjuna contient dans son écorce des acides aminés, des phénols et des tanins. Il a été démontré que l’acide ellagique, un de ses composants chimiques, protège l’ADN des mutations et que l’arjunine, tanin extrait exclusivement de l’Arjuna, peut aussi protéger nos cellules. L’Arjuna a un effet sur le taux de cholestérol HDL, tout comme le Guggul, cette écorce et cette résine se complètent avantageusement. Il a également un effet antibiotique sur plusieurs catégories de microbes et on l’utilise traditionnellement pour réguler le taux de sucre dans le sang, traiter les plaies cutanées et faciliter la guérison des fractures.

L’Arjuna et l’Ayurveda

Compte tenu de ses propriétés astringentes avec une composition secondaire légèrement piquante, il a un effet rafraîchissant et anti-inflammatoire sur l’organisme. Il calme Pitta et Kapha, mais peut renforcer Vata après un usage prolongé. L’Arjuna est également utilisé en médecine ayurvédique pour désintoxiquer l’organisme et cicatriser les blessures. De plus, il est préconisé pour apaiser le système digestif, les problèmes de vésicule biliaire, de foie et de diarrhée.

Notre cœur et la phytothérapie

Notre cœur est un muscle qui fonctionne nuit et jour, de notre naissance à notre dernier souffle. Il a besoin de toute notre bienveillance et doit être entretenu par des activités physiques et un régime alimentaire adaptés selon notre âge. Les affections cardiovasculaires sont un problème majeur de santé, elles représentent la première cause de décès en Occident. Contrairement à une idée reçue, les problèmes cardiaques touchent d’avantage les femmes que les hommes, pour qui c’est la première cause de mortalité. Il est grand temps, que le corps médical accorde une plus grande importance à la phytothérapie pour améliorer la qualité de vie des personnes affectées par des faiblesses cardiaques. L’Arjuna est le principal tonicardiaque en médecine ayurvédique, mais il est également apprécié et reconnu de nos jours, par toutes les médecines à base de phytothérapie.

Précautions

Aucun effet secondaire sérieux n’a été signalé avec l’Arjuna, mais si vous avez une maladie cardiaque, n’interrompez pas votre traitement pour le cœur et parlez-en à votre cardiologue ou médecin traitant.