Ayurveda et Yoga
Ayurveda et Yoga

Ayurveda et Yoga

Sans la vision éclairée des Rishis, ces sages védiques qui nous parlent au travers d’ouvrages multimillénaires, l’Ayurveda ne serait qu’une médecine naturelle et le Yoga une simple discipline d’exercices physiques. C’est seulement lorsque l’on comprend l’origine et le contexte spirituels de ces cultures millénaires issues de l’Inde ancienne, qu’elles nous apparaissent comme un soutien pour notre évolution personnelle, mais aussi pour celle de l’humanité tout entière.

Il existe une corrélation entre notre transformation spirituelle et notre santé physique. Les Yogis recherchent à la fois l’équilibre du corps et de l’esprit. Le corps physique est le « véhicule » qui permet à notre conscience de se développer et d’accomplir notre Karma. La maladie est un obstacle, comprenez par-là, qu’il est possible de réussir à méditer avec une douleur physique intense, mais qu’il vous faudra alors, démultiplier vos efforts pour y parvenir.

Nous devons observer toutes ces disciplines de l’Inde ancienne avec une réflexion spirituelle approfondie, c’est le fondement à l’origine de toutes ces méthodes que sont l’Ayurveda, le Yoga, mais bien d’autres comme le Tantra, système énergétique qui agit sur nos potentiels supérieurs ; et le Jyotish qui est l’astro-psychologie védique.

L’Ayurveda recherche la guérison aussi bien du corps que de l’esprit, le Yoga, quant à lui, a pour objectif la réalisation du « Soi » profond, grâce à un fonctionnement approprié du corps et de l’esprit. Les personnes intéressées par l’une de ces deux disciplines ne peuvent qu’être intéressées par l’autre. Toutefois, nous constatons que la plupart des livres sur le Yoga ou sur l’Ayurveda, font rarement le rapprochement entre ces deux disciplines qui se sont pourtant développées simultanément et ont toujours été pratiquées conjointement.

Toutes les pratiques issues des sciences védiques ne voient pas l’être humain comme un simple corps, mais comme des énergies qui s’expriment de multiples manières. Pour l’Ayurveda, tout comme pour le Yoga, nos énergies se manifestent physiquement, mais aussi au travers d’idées, de sentiments ou d’humeurs. Les maladies sont, elles aussi, un mode d’expression pour lesquelles il ne faut pas se limiter à traiter les symptômes, mais également, rechercher ce qu’elles veulent exprimer. Nos besoins sont multiples, les sciences védiques ont pour préoccupations notre santé physique, mais aussi notre bien- être moral et l’évolution de notre conscience supérieure. L’expression adéquate « pancha kosha » signifie que l’on se préoccupe des cinq enveloppes, qui sont le corps physique, l’esprit, l’intelligence, l’âme ainsi que le « Soi » supérieur. Il est de tradition de dire que le Yoga et l’Ayurveda abordent les trois corps (physique, astral et causal) ou corps, esprit et âme.

L’Ayurveda et le Yoga s’adressent à ce que nous sommes dans notre intégralité, à l’aspect supérieur de notre vie sous forme d’être cosmique et spirituel, ce qui inclut non seulement la santé physique mais également la santé mentale ainsi que l’évolution de notre vie spirituelle.

Le Yoga est une activité qui métamorphose ceux qui la pratique. Il se compose de multiples facettes et fait partie de ces traditions, peu nombreuses, qui se sont continuellement développées depuis plus de cinq mille ans. Cette pratique englobe tous les aspects relatifs à l’être humain et à la nature. Elle a pour but d’accéder aux forces supérieures tant dans notre for intérieur que dans le monde physique.

Le Yoga s’intéresse à tous les aspects de notre existence : physique, sensoriel, émotionnel, mental et spirituel. Il aborde divers sujets tels les postures physiques, les disciplines éthiques, le contrôle de la respiration, les pratiques sensorielles, les affirmations et les visualisations, les prières et les mantras ainsi que les disciplines méditatives complexes. Il recherche la compréhension de la nature et l’interdépendance entre les univers physiques, subtils et sans forme de l’infini situé au-delà du temps et de l’espace. Il nous enseigne que ces différents univers sont également présents en chacun de nous.

Le Yoga était déjà pratiqué par les sages de l’Himalaya et remonte à environ dix mille ans, période que les yogis considèrent comme le commencement de notre cycle de civilisation. Il perpétue les traditions spirituelles qu’ont enseignés les sages (Rishis) à travers les âges. Il est la continuité de la puissante aspiration spirituelle de l’humanité, que notre société moderne tente d’oublier.

L’Ayurveda s’est développé en parallèle du Yoga, ils possèdent tous deux une longue histoire avec de nombreux niveaux. La médecine ayurvédique a connu et continu à connaître une évolution permanente, la rendant pertinente à tous les peuples. C’est un système médical holistique, qui couvre tous les aspects de la santé et du bien-être ; au niveau physique, émotionnel, mental et spirituel. Il inclut toutes les méthodes de guérison alliant régime alimentaire, phytothérapie, exercices physiques, hygiène de vie, pratiques yogiques et méditation.

L’Ayurveda peut s’adapter à chaque culture, qui que nous soyons, d’où que nous venions et ou que nous vivions, grâce à sa cohérence avec les lois naturelles, elle permet à chacun de se créer un mode de vie en harmonie non seulement avec la nature mais également avec son Soi supérieur.

L’Ayurveda et le Yoga, forment ensemble un système global de médecine du corps et de l’esprit. Ces sciences de l’Inde ancienne, nous montrent comment appréhender le langage de la nature, afin de mieux comprendre le sens de la vie. L’objectif de ces méthodes védiques est de permettre à chacun de s’harmoniser avec l’univers, sans rechercher uniquement un bénéfice personnel, mais d’agir pour le profit de toutes les créatures. L’Ayurveda a été conçu, certes pour soigner, mais également pour améliorer les relations humaines.

L’Ayurveda et le Yoga sont influencés par la même philosophie et ont le même parcours historique. Ces deux sciences sœur se réfèrent aux connaissances védiques, selon lesquelles, le cosmos existe dans notre mental et notre cœur. Elles fonctionnent de concert avec les autres sciences védiques ou yogiques, comme par exemple l’astrologie, l’architecture ou la musique afin d’accroitre leurs potentiels

Les yogis s’intéressent à la pratique spirituelle essentiellement à travers la méditation qui leur permet de dépasser la souffrance et l’ignorance. Le Yoga fournit les clés d’un développement spirituel, qui nous rapproche de notre véritable nature, située au-delà du temps, de l’espace, de la mort et de la souffrance.

L’Ayurveda est une science qui a pour objectif de soulager les maladies du corps et de l’esprit par auto-guérison. Cela ne signifie pas que l’Ayurveda soit une méthode de guérison personnelle, qui ne nécessite pas l’aide de thérapeutes ou de médecins. Au contraire, l’Ayurveda énonce que les praticiens et médecins sont indispensables pour traiter la complexité des maladies. Il faut comprendre par « auto-guérison », la recherche d’un épanouissement personnel, qui mène à la guérison spirituelle.

Le but de l’Ayurveda est de rétablir le bien-être physique et psychologique que nous avions à notre naissance et que nous n’aurions jamais dû cesser d’avoir. Toutefois, l’objectif final de l’Ayurveda et du Yoga est la réalisation du Soi supérieur, état ultime de guérison. Seule une santé optimale, peut fournir l’énergie suffisante, qui permettra de poursuivre notre quête yogique et la réalisation de tous nos projets.

En conclusion, nous pouvons dire que le Yoga est l’intelligence de la force vitale (prana), et que l’Ayurveda recherche la guérison en consolidant les systèmes vitaux. Le couple Yoga - Ayurveda fournit une vision complète pour l’amélioration de l’existence, il permet de transformer notre quotidien en rapprochant ce qui est physique et spirituel.